Sport et shiatsu

chat-tonicite-sommeil-shiatsuVous êtes-vous déjà demandé comment un chat, totalement avachi, presqu’en train de couler le long d’un radiateur, était capable de bondir en une fraction de seconde avec une vitesse, une puissance et une précision qui laisseraient rêveur plus d’un athlète ?

Par Fabian Bastiannelli

 

Le sport occupe une place importante dans ma vie depuis mon adolescence : athlétisme, escalade, aïkido,… J’ai été longtemps imprégné de ces séances d’entraînement qui cherchent à domestiquer le corps, à le façonner, le pousser, le muscler, le renforcer,… Et puis voici quelques années, j’observais mon chat couché au coin du feu, totalement détendu, me demandant comment un félin était capable de mobiliser aussi instantanément une telle puissance musculaire alors qu’il ne passait pas ses journées à courir sur une piste, à soulever des poids, à faire des pompes ou des abdos.

J’ai alors commencé à porter un autre regard sur l’activité physique, aidé en cela par mon expérience de thérapeute en shiatsu emprunt de la Médecine traditionnelle chinoise, pratiquant le do in et la méditation.

J’ai réfléchi sur comment fonctionne le corps, pas uniquement mécaniquement, mais dans sa globalité, avec des interactions aux niveaux mécaniques, physiologiques et énergétiques. Mes entraînements ont évolué, et j’ai rapidement découvert un mieux-être évident. Bien sûr, certains entraînements se font toujours à haute intensité, mais l’accent est davantage mis sur l’envie, sur comment être mieux dans mon corps et plus conscient de mes capacités du moment, sans forcer ni risquer la blessure.

J’ai alors intensifié ma pratique du do in et adapté les techniques de méditation en mouvement à la course à pied. J’ai aussi reçu des séances de shiatsu, et les ai orientées vers les besoins de cette pratique sportive : la détente des muscles, la souplesse articulaire et un meilleur fonctionnement physiologique. Les résultats étaient à la hauteur de mes attentes. Même si je suis loin d’être un champion du monde …

J’ai ensuite eu l’opportunité d’accompagner en shiatsu deux sportifs de hauts niveaux : un nageur qui préparait les championnats d’Europe et du Monde avec l’objectif de plusieurs nouveaux records, et un cavalier en saut d’obstacles qui venait d’être titré premier mondial.

natation-sportif-competition-preparation

Dans le premier cas, les retours furent assez rapides et évidents. Le shiatsu a permis d’évacuer les tensions musculaires, et ce nageur en papillon me disait se sentir « long dans l’eau », ce qui signifiait qu’en plus de la puissance musculaire qui lui était indispensable, la détente dans le haut du corps lui permettait d’effectuer des mouvements amples, plus fluides et avec plus de force dans les mouvements.

Dans le deuxième cas, le problème résidait dans des douleurs dorsales, provoquées par la position assise sur la selle et le stress lié aux compétitions. Le travail orienté avant tout vers la détente musculaire et nerveuse a débouché sur de bons résultats : les douleurs du dos se sont atténuées, le niveau de concentration pendant les compétitions a pu se renforcer, avec un peu plus de lâcher-prise par rapport aux chevaux.

Dans la plupart des pratiques sportives, l’accent est avant tout mis sur l’entraînement physique et la nutrition. Le corps est vu comme une machine qui doit être constamment améliorée. Le corps et l’esprit sont dissociés. L’incroyable pertinence du shiatsu est la compréhension du lien qui unifie le corps et l’esprit : on peut avoir un corps super entraîné, mais un esprit de défaite plein la tête, ou à l’inverse un esprit qui veut absolument aller trop loin, qui force le corps au-delà de ses capacités en prenant le risque de se blesser.

shiatsu-fabian-bastianneli

Le shiatsu agit sur la détente physique, la souplesse articulaire et sur la conscience de son corps, réduisant ainsi les risques de blessures. Recevoir régulièrement du shiatsu permet un drainage permettant d’éliminer les toxines des muscles et des articulations. Le shiatsu améliore la préparation à l’effort et la récupération après compétition. Il permet de diminuer les tensions physiques et psychiques, de mieux gérer son stress et d’atteindre un meilleur niveau de concentration. Il est donc grandement recommandé pour les sportifs amateurs comme pour les professionnels.

Fabian Bastianelli pratique le shiatsu depuis plus de 15 ans. Thérapeute, formateur, animateur de groupes de méditation et coach sportif, sa pratique sportive est aujourd’hui orientée vers l’ultra-trail. Plus d’infos sur jesuiszen.be

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

En continuant votre navigation sur notre site, vous vous engagez à accepter l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer